Si Macky gracie Karim Wade, il peut la refuser mais il sortira obligatoirement de prison…Il sera obligé de quitter Rebeuss

Dans un entretien avec nos confrères de Dakaractu, l’avocat de l’Etat du Sénégal dans l’affaire Karim Wade estime que si ce dernier reçoit la grâce présidentielle, il peut la refuser mais il ne pourra pas rester en prison et sera obligé de sortir :
« La Grâce, Karim Wade peut ne pas la demander. Mais si on le gracie, il ne peut plus rester en prison. Le Président gracie des centaines de sénégalais sans pour autant leur demander leur avis. On fait une étude et on se lève un jour pour dire voilà vous êtes gracié…Le Président dit celui qui s’appelle Karim, Modou et Ibra je leur permets de ne plus rester en prison. Mais celui-là il va sortir. Il ne peut plus rester en prison. Maintenant il y a le surpeuplement des prisons. L’année dernière on a libéré des centaines de prisonniers. On va désengorger les prisons. On a libéré 400 ou 300 personnes d’un seul coup pour désengorger les prisons. Je pense que Karim Wade comme tous les autres sénégalais doit bénéficier d’une mesure de grâce de son frère Macky Sall. Ils ont dirigé ensemble le pays, ils ont le même papa. Et c’est un sénégalais et il a un droit comme tous les sénégalais. Je n’ai jamais dit qu’il n’est pas coupable.
Mais est-ce que l’on vise la mort de Karim Wade en prison ? Dès lors qu’il est condamné et qu’il a purgé la moitié de sa peine, il peut bénéficier d’une mesure de grâce. La grâce maintient la culpabilité, les condamnations pécuniaires, il doit payer jusqu’au dernier centime. Elle vous permet de ne pas rester durant toute la durée de la peine en prison. Je suis un leader politique, je pense qu’il faut reconnaître à un homme politique si on reconnait sa culpabilité, et le condamne, qu’il a purgé la moitié de sa peine, on peut tout de même lui permettre de bénéficier d’une grâce »