Si les négociations du Qatar sont confirmées…Alors l’emprisonnement de Karim Wade est purement politique

Ibrahima Bakhoum, le journaliste formateur a vivement exprimé son étonnement du silence des autorités après la publication des informations relatives aux négociations avortées pour la libération de Karim Wade, relayées par la presse ces derniers jours. Pour lui, «si effectivement les choses se sont déroulées comme cela a été révélé dans la presse, comme quoi il y a tentative de rapprochement mais que le pouvoir pose des conditions,  cela donne plus du crédit à ceux qui disaient que l’emprisonnement de Karim Wade est purement politique ». Suffisant pour Bakhoum de noter que, pour toutes ces raisons, « le président peut avoir besoin de calmer les gens pour ramener la paix afin qu’elle ne lui soit pas imposée mais qu’elle vienne de lui. Vu que l’affaire a pris une connotation internationale »