Si Karim est libéré, ce sera un message à tous les « voleurs » de la république

Alors que la libération de Karim Wade semble imminente, une voix discordante sonne dans le camp de Benno Bokk Yaakar. La Ligue démocratique avertit le président de la République, Macky Sall sur la dangerosité de l’élargissement du fils d’Abdoulaye Wade. Pour son secrétaire général, Mamadou Ndoye, la libération de Karim Wade, reconnu coupable d’enrichissement illicite et condamné à payer 138 milliards de F Cfa, dans le contexte politique actuel, serait synonyme d’une carte blanche offerte aux gens qui seraient tentés par les détournements et la corruption

« Si aujourd’hui, M. Karim Wade, qui a été convaincu d’enrichissement illicite est libéré, ce sera un très mauvais message politique qui est donné à tous les gens qui seraient tentés d’aller vers les détournements de deniers publics et vers la corruption », a dit Mamadou Ndoye. A l’en croire, ledit message serait: « Oui ! Allez-y, détournez, dans tous les cas, vous serez libérés ». Aussi, a-t-il cru bon de rappeler au Président Macky Sall le processus de soutien qui a abouti à son élection en mars 2012. « Personne ne peut contester au président de la République ses prérogatives. Des prérogatives qui sont constitutionnelles. Nous ne pouvons pas, non plus, discuter la question de la personne de Karim Wade. Notre analyse part de l’engagement du président de la République, Macky Sall, d’instaurer la bonne gouvernance dans ce pays. Et, si la plupart des forces démocratiques de ce pays se sont détournées du régime d’Abdoulaye Wade pour soutenir au deuxième tours des élections de 2012, le Président Macky Sall, c’était dans l’espoir que cette bonne gouvernance allait être une réalité », a-t-il dit.

2 Comments

  1. Encore ces politiciens incompétents qui sont là depuis les indépendances et qui ne représentent même pas 1% des électeurs. Comment se fait-il que Maky se sente obligé de s’allier avec eux et de les écouter alors qu’ils ne lui sont d’aucune utilité électorale. Ces sont eux avec Dansokho, Bathily et Niasse qui ont trompé Maky et les sénégalais en parlant de valise de billet de banque dans les soute d’un avion. Ce sont ces même vieux politiciens qui accusaient Karime d’avoir dérobé plus de 1 milliard d’euros. A final rien. Ce sont encore eux qui montent au créneau pour protester contre la libération de Karime. Ils vivent dans un autre monde. J’aimerai savoir comment il réagirai si leur fils devait être emprisonné sans preuve.

  2. CES FARFELUS PARTIS-YOBAALEMA DU PIT ET DE LA LD QUI N ONT JAMAIS OSER BRIGUER LE SUFRAGE DES SENEGALAIS ET INVENTAIENT N IMPORTE QUELLES FANTAISIES DE DETOURNEMENTS D ARGENT DOIVENT RASER LES MURS APRES 25 COMMISIONS ROGATOIRES BREDOUILLES

Les commentaires sont fermés.