Seydou Guèye  met en garde l’opposition : «L’Etat ne laissera pas passer le désordre»

La journée du 14 octobre prochain, date retenue par la coalition Wattu Sénégal pour manifester contre les dérives du régime en place, risque d’être mouvementée. Si les responsables de l’opposition bandent les muscles et soutiennent vaille que vaille qu’ils vont marcher, du côté du pouvoir, on fait dans la menace. Dans un entretien accordé, ce vendredi, au journal «Le Populaire », le porte-parole du gouvernement, Seydou GUEYE a mis en garde l’opposition contre toute tentative de déstabilisation du pays. «Il est clair que le droit de marcher est l’une des libertés fondamentales garanties par la Constitution, mais reste tout de même encadré par d’autres textes. Et notre constitution est claire, chacun a le droit d’exprimer et diffuser librement ses opinions par la parole, la plume, l’image, la marche pacifique, pourvu que l’exercice de ces droits ne porte atteinte ni à l’honneur et à la considération d’autrui, ni à l’ordre public», dit-il. Enfonçant le clou, le porte-parole de l’APR avertit : «L’anarchie, c’est le désordre et l’Etat du Sénégal ne laissera pas passer le désordre ».

2 Comments

  1. Putain tu as vraiment des dents horrible meme mon chien a des meilleurs dents
    Tu pue

  2. Les MALIENS ont marché sans problème et régulièrement.Mais pourquoi au sénégal, le pouvoir à une peur blueue des marches.

Les commentaires sont fermés.