Serigne Modou Kara n’a pas oublié Wade et son fils Karim…

Le poème de Modou Kara à WADE

Président d’honneur de la République

Ablaye Wade en a le mérite

Le fait de vous adresser un poème n’est que de la logique

Il est un devoir à tout Sénégalais de vous faire une prière

Raison pour laquelle Ablaye ton homonyme te ressemble

Par un bon cœur et bon élève, et c’est un enfant

Si l’on pouvait te rendre ta jeunesse

Le Sénégal retrouverait quelqu’un de nouveau, et tout jeune

Pour remettre tout le monde dans l’unité et le travail

Plonger tout le monde à l’eau, que quiconque puisse nager, s’y mette

Que ton fils Karim soit libre, ainsi que la famille

Que chacun se ceignent les reins afin de rassurer le Peuple

Que tous se donnent la main, car Samba c’est Demba

Qu’omar soit Ma-Lôh, aujourd’hui tel qu’hier

Tous les cœurs apaisés, chacun ait de belles intentions envers son prochain

Que nul ne renonce devant ses bonnes intentions

Que tu retrouves ton pays jusqu’à ce que la mort survienne

Que tu sois emmené à Touba (que cela advienne tard), un lieu spacieux.

Cheikh Modou Kara