Serigne Mbacké Ndiaye totalement déwadisé et entièrement Mackyllé fait son retour…Il fait allégeance à Macky

En Conférence de presse ce matin à 10h au Magic Land, le patron de la Convergence Libérale et Patriotique (CLP) Serigne Mbacké Ndiaye s’est litterralement mis à genoux devant le président Macky Sall. Il a dit tout du bien de macky Sall. Par contre, il a tiré sur ceux qu’il appelle ses partisans, les libéaux. Il est aussi contre le référendum et la réduction du Mandat de Macky Sall. C’est un Serigne Mbacké Ndiaye totalement déwadisé et entièrement Mackyllé qui s’est présenté devant les journalistes…
«L’organisation d’un référendum n’est pas pertinent dans la situation économique actuelle du pays. Je suis un démocrate ; c’est pourquoi, le Président de la République doit mener son mandat à sept ans ».Cette déclaration émane de Serigne Mbacké Ndiaye.
Il a fustigé le comportement de ses compères politiciens qui exigent le départ du ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, pour l’organisation des prochaines élections.
Il déclare : «arrêtons de nous leurrer, Ousmane Ngom a organisé des élections, en étant militant du Parti démocratique sénégalais (Pds). Cela n’a pas empêché notre cuisante défaite en 2012 ».
Il rajoute qu’il relève de l’irresponsabilité de déchirer un arrêté préfectoral interdisant une manifestation. « Je me demande si certains membres du Pds souhaitent la libération de Karim Wade, je lance un appel au Président Macky Sall d’être clément et d’accorder la grâce présidentielle à Karim Wade », explique Serigne Mbacké Ndiaye.
Interrogé sur le ralentissement de la traque des biens mal acquis, l’ex-ministre affirme qu’il ne se reconnaît plus dans le discours de ses camarades du Pds. Dans la mesure où le Président dit qu’il a bloqué plusieurs dossiers de malversations.
«Mes camarades du Pds doivent faire profil bas, d’autant plus que si les poursuites de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) continuent, nous subirons les conséquences. On n’arrive plus à mobiliser sans Abdoulaye Wade», alerte Serigne Mbacké Ndiaye.
Ce dernier compte prendre son bâton de pèlerin pour les retrouvailles de la famille libérale, qui d’après ses propos, représente 60% de l’électorat. Dans son speech, l’ancien ministre a magnifié la médiation de Macky Sall, lors de la crise au Burkina-Faso.

1 Comment

  1. CETTE PIROUETTE SANS SIGNIFICATION POLITIQUE NE MERITE MEME PAS L ATTENTION…

Les commentaires sont fermés.