Serigne Mbacké Ndiaye accusent les libéraux: « Ils crient fort mais ne veulent pas voir Karim sortir de prison »

Face à la presse, hier, Serigne Mbacké Ndiaye, président du mouvement convergence libérale et patriotique, s’est attaqué à ses frères du Parti démocratique sénégalais (Pds). Selon lui, “le Pds est en train d’être corporalisé par un groupuscule”. Les libéraux, pense-t-il, “sont des gens très forts en stratégie politique qui utilisent le désarroi de l’incarcération de Karim Wade”. Pourtant, fait-il savoir, “certains d’entre eux n’ont jamais mis les pieds à (la prison de) Rebeuss pour voir Karim Wade ou rendre visite à Me Wade pour lui manifester son soutien”. C’est pourquoi, dit-il, “je ne suis pas prêt à faire revenir un candidat du Pds au pouvoir qui fera pire que Macky Sall. Parce que ces gens sont des revanchards, des vindicatifs”, rapporte “L’As”. Il estime que la libération de Karim Wade est une mission. “Nous pensions qu’après le temps de la justice, le temps est venu pour les politiques de s’impliquer dans le dossier de Karim Wade. Je pense que Malick Gakou est mieux placé pour démarcher cette affaire”, propose-t-il.
“Au début, il y avait deux positions différentes pour le règlement du dossier de Karim Wade dans le Pds. Il y avait ceux qui étaient pour l’affrontement et d’autres comme moi pour la négociation. Aujourd’hui, les tenants de la ligne dure ont échoué et ils doivent se taire et laisser le soin à d’autres de prendre des initiatives pour libérer Karim Wade”, déclare Serigne Mbacké Ndiaye qui soutient que beaucoup de libéraux qui crient forts aujourd’hui ne veulent pas voir Karim Wade humer l’air de la liberté.

Seneweb