Sénégal: l’AFD s’engage à accompagner le PSE à hauteur de 317 milliards de FCFA

L’Agence française de développement (AFD) s’engage à hauteur de 317 milliards de frs CFA d’investissement dans la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE) avec la signature, ce vendredi, de deux conventions dans le domaine de l’hydraulique et du renforcement du capital humain a annoncé le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne.

« La République française avait pris l’engagement il y a deux ans d’assister la mise en œuvre du PSE autour d’un volume de 282 milliards de frs CFA (…) aujourd’hui nous en sommes à 317 milliards de frs CFA avec les deux conventions signées entre l’AFD et l’Etat du Sénégal » a-t-il dit.

Il s’exprimait en présence du premier ministre français, Manuel Valls au sortir du deuxième séminaire intergouvernemental entre les deux pays au cours duquel deux conventions ont été signées dans le domaine de l’hydraulique et du renforcement du capital humain.

Il s’agit du projet KMS 3 (Keur Momar Sarr 3) financé en partie par l’AFD à hauteur de 61 milliards de frs CFA qui prévoit la construction d’une usine de traitement d’eau potable à Keur Momar Sarr d’une capacité de production de 100 mille m3 par jour.

Ce financement comprend également une subvention de 1 million d’euro (650 millions de frs CFA) destinée au renforcement des capacités de la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES) et du secteur de l’eau potable en milieu urbain.

Le second projet concerne le projet Réseau national d’instituts supérieurs d’enseignement supérieur (RISEP) financé par l’AFD à hauteur de 13,1 milliards de frs CFA qui consiste en la création de deux instituts supérieurs d’enseignement professionnel, à Bignona et à Rihard Toll, dédiés principalement aux métiers agricoles et agro-industriels.