Sénégal : ContourGlobal obtient 91 millions d’euros pour la centrale électrique du Cap des biches

La centrale électrique du Cap des biches, à Rufisque, au Sénégal, va rouvrir en mai 2016. L’opérateur, le groupe énergétique américain ContourGlobal, vient de parapher ce 26 novembre à Dakar un accord de prêt de 91 millions d’euros avec OPIC, l’institution fédérale américaine de promotion des investissements, et la Société financière internationale (IFC, Groupe de la Banque mondiale).
Rachetée en 2013 à General Electric, la centrale, une fois la rénovation achevée en mai 2016 selon les prévisions, va générer 53 mégawatt d’énergie électrique à partir du gaz naturel et du fioul. Une offre qui sera plus efficace en termes de coût grâce à la technologie du cycle combiné qui optimise la production.
Pour Elizabeth Littlefield, présidente de l’OPIC dont c’est la première opération dans le secteur énergétique au Sénégal, cet investissement s’inscrit dans le cadre d’Africa Power Initiative, lancée en 2013 par Barack Obama et qui vise à fournir 60 millions de nouvelles connexions électriques et 30 000 mégawatts supplémentaires en Afrique subsaharienne.
Selon l’IFC, dont l’intervention porte sur la couverture de change, le Sénégal enregistre actuellement un déficit de 130 mégawatts alors que la demande croît annuellement de 5 à 8%.
OPIC et ContourGlobal ont déjà conclu des partenariats pour d’importants projets énergétiques notamment Togo et au Nigeria.