Riposte des partisans du ministre Amadou Bâ: « Alioune Badara Diouf a tout faux,… »

Les partisans du ministre Amadou Ba n’ont pas perdu de temps pour apporter la réplique  au député de l’Apr, Alioune Badara Diouf, qui, dans une in­terview  hier dans Le Quoti­dien, a jugé leur mentor «illégitime pour diriger l’Apr à Dakar». Proche collaborateur du ministre de l’Economie, des finances et du plan, et par ailleurs conseiller municipal à la mairie des Par­celles Assainies où il occupe le poste de président de la Com­mission de sports, le lutteur Khadim Gadiaga a bandé les muscles pour démonter le député. «Alioune Badara Diouf a vraiment dérapé.

Pour respecter le parallélisme des formes, il ne devrait pas s’attaquer à Ama­dou Ba. Parce que ce dernier n’est pas son adversaire politique. Son vrai adversaire politique, c’est le maire des Parcelles Assainies, Moussa Sy. Pourquoi n’a-t-il pas répondu au maire Moussa Sy  qui le qualifie de Sdf (Sans domicile fixe) ? Alioune Badara Diouf  a tout faux en disant que Amadou Ba n’a pas la légitimité pour être le patron de Dakar. Mbaye Ndiaye est contre sa démarche et le lui a fait sa­voir en public.»
Qualifiant Alioune Badara Diouf de «député par défaut», le conseiller municipal de battre en brèche les propos du député à l’encontre du ministre de l’Eco­nomie, des finances et du plan. «Amadou Bâ est en phase avec Mbaye Ndiaye, les sages et toutes les femmes à l’image de Ma­me Faty Mbacké et Nataly Sa­gna. Il travaille avec tous les ca­dres, dont El Hadji Mamadou Ly.» D’ailleurs, Khadim Gadiaga accuse ce dernier d’être «la tau­pe de Abdoulaye Diouf Sarr qui le manipule comme il veut» et lui dénie toute légitimité de ré­cla­mer quoi que ce soit aux Par­celles Assainies. «Si Alioune Ba­dara Diouf est devenu député, c’est grâce à Mbaye Ndiaye. Il devrait aller militer à Fatick au lieu de vouloir se positionner aux Par­celles Assainies où il n’a aucune attache. Il est impopulaire, les po­pulations des Par­celles Assai­nies n’arrivent même pas à mettre un visage sur son nom», a soutenu le conseiller mu­nicipal.
Contrairement au député Ali­ou­ne Badara Diouf, souligne-t-il, «il n’y a pas plus légitime que le ministre Amadou Bâ pour établir sa base aux Parcelles As­sai­nies où se trouve sa maison fa­miliale». S’agissant de la sortie du Président Macky Sall qui soutenait qu’il n’a jamais nommé un patron pour diriger l’Apr à Da­kar, le conseiller municipal des Parcelles Assainies a remis les choses en leur place. «Le ministre Amadou Bâ n’a jamais dit qu’il est le patron de Dakar. Il travaille pour l’Apr aux Par­celles Assainies. Qui gagne les Par­cel­les Assainies, gagne Da­kar», sert­-il en guise de justification.

Le Quotidien