Rewmi gifle Moustapha Diakhaté : « c’est le le parfait symbole de la carence des apéristes »

Voilà un monsieur qui n’a jamais rien compris de la vie,et qui probablement ne comprendra rien à jamais.

Nous avons lu avec dégout sa réponse suite à la sortie du président Idrissa Seck  à propos du deal ayant abouti à la libération de Wade fils.Et comme d’habitude,il n’a vraiment pas déçu,pour être sorti par là où tout le monde l’attendait :les caniveaux.

La question que nous nous posons est de savoir comment un carrent pareil,renvoyé de la présidence de la République en 2008 par le président Wade pour incompétence et limites intellectuelles peut aujourd’hui présider aux destinées d’un groupe parlementaire à l’assemblée nationale à fortiori celui de la mouvance présidentielle ?C’est inquiétant.

Mais cela ne nous surprend guère vu le nivellement général vers le bas noté dans ce pays depuis l’accession de son mentor  à la magistrature suprême et la promotion quotidienne de la médiocrité et des médiocres constatée.

C’est regrettable mais il est constat majeur qu’à chaque fois que ce pauvre monsieur ouvre la bouche,c’est pour débiter des âneries et surtout vociférer tel un disciple de Lucifer sorti des feux de l’enfer.Pour lui tout comme Youssou Touré,Therese Faye etc… défendre Macky Sall rime avec insultes.Apparemment le pouvoir et ses délices leur sont montés à la tête.

Mais nous tenons à lui faire savoir que le président Idrissa Seck est un homme respectable et respecté.Un homme intelligent,intègre et qui a toujours été parmi les meilleurs de sa génération. Un homme qui n’a jamais été renvoyé pour incompétence au contraire il a été un des meilleurs Pm de l’histoire de notre pays.Le taux de croissance passé sous son magistère  de 0,5% à 6,7% en est la parfaite illustration.Un homme fidèle à ses principes et cohérent dans sa démarche.

Contrairement aux fausses allégations de ce monsieur,lorsqu’Idrissa Seck plaidait la cause de Karim Wade c’était par rapport au déroulement de la procédure,du procès et surtout l’utilisation d’une juridiction d’une autre époque qu’est la Crei.

Juridiction qui bafoue le principe sacro-saint et fondement de notre droit pénal selon lequel « la preuve incombe à l’accusation ».Quant à la culpabilité ou non de Karim Wade,la position d’Idrissa Seck n’a jamais souffert d’équivoque.Comme il l’avait dit avant 2012 et puis réaffirmé ce jeudi durant sa conférence de presse,sa culpabilité  relève de la flagrance.

Donc que ce monsieur se le tienne pour dit,tant que Dieu  prêtera longue vie et santé au président Idrissa Seck,il continuera à approuver le convenable et condamner le blâmable comme ce deal sur le dos des sénégalais entre son mentor,le pds et sur ordre du Qatar et de son émir.

Amadou Sylla DIOP

Rewmi Dakar

1 Comment

Les commentaires sont fermés.