Retard des travaux lancés par Macky…Le gouverneur de Ziguinchor parle de sabotage…Il accuse les…

Embouchant la même trompette que le ministre, le gouverneur de Ziguinchor, Ibrahima Sakho, parle même de « sabotage de la part de certaines entreprises. Je ne suis pas convaincu de la solidité de ces bâtiments. Même les soutes qui viennent d’être montées, qui sont neuves, sont détériorées. Des sanitaires qui ne sont pas encore en usage ne puissent pas fonctionner. Donc il y a problème parce que nous recevons des êtres humains ». Ibrahima Sakho « n’ose pas imaginer le risque que cela pose parce que demain, s’il y a un accident entrainant la mort de personnes, cela va rejaillir sur tout l’Etat. Et le président de la République en sera tenu pour responsable. Alors qu’il a déconcentré ses pouvoirs. On ferme les yeux sur ce qui ne marche pas », poursuit le gouverneur. Non sans faire remarquer: « il arrive que je dispose d’un procès-verbal de réceptions de travaux où il y a une kyrielle de défauts. Les gens mettent des «avis favorable sous réserve». Mais lorsque les observations sont substantielles, ce qui doit s’en suivre c’est «avis défavorable», mais les Sénégalais ne connaissent plus ce mot ».

Source Sud

1 Comment

  1. MAIS LA DAME LA ON NE LUI A PAS DEMANDE DE BIEN TRAVAILLER MAIS FAIRE DE LA POLITIQUE

Les commentaires sont fermés.