Le Sénégal est en accord avec ses valeurs dans son soutien à la cause palestinienne, a soutenu, dimanche, à Dakar, l’ambassadeur de Palestine, Safwat Ibraghith.

« Soyez rassurés et confiants dans le fait que si vous soutenez la cause palestinienne, vous êtes en conformité avec vos valeurs », a déclaré le diplomate, lors d’une »grande rencontre » de l’Alliance nationale pour la cause palestinienne (ANCP).

S’adressant aux membres de cette plateforme regroupant plusieurs structures, dont le Rassemblement islamique du Sénégal (RIS, AL WAHDA), la Jamatu Ibadou Rahmane et l’Association Ar Rihab pour le développement humain, il leur a rappelé que le Sénégal avait été ‘’le premier à reconnaitre l’Etat palestinien en exil’’.

L’ambassadeur s’est dit « doublement fier » des positions traditionnelles du Sénégal et de sa présidence de novembre du Conseil de sécurité, qui mérite d’être renouvelée « tous les deux ans », selon Safwat Ibraghith.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté le 23 décembre dernier, une résolution condamnant la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés, à l’initiative de plusieurs pays dont le Sénégal, qui préside depuis 1974 le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinienne.

La résolution 2334 a recueilli quatorze voix en sa faveur, passant grâce à l’abstention américaine.

Elle avait été portée par quatre membres non permanents du Conseil de sécurité, à savoir la Nouvelle-Zélande, la Malaisie, le Sénégal et le Venezuela, après que l’Égypte qui l’avait proposée dans un premier temps ait demandé un report du vote à la veille de sa tenue.

Une décision qui faisait suite à un entretien du général-président Abdel Fattah al-Sissi avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et le président élu américain Donald Trump. L’Égypte a finalement voté le texte.

Cette résolution, un rappel des précédentes sur le même sujet (242, 338, 446, 452, 465, 476, 478, 1397, 1515 et 1859), « exige de nouveau d’Israël qu’il arrête immédiatement et complètement toutes ses activités de peuplement dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est ».

Le bureau du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a rejeté cette « résolution anti-israélienne honteuse » et annoncé qu’Israël ne s’y conformera pas.

Tel Aviv a par ailleurs rappelé son ambassadeur à Dakar et annoncé le gel de sa coopération avec le Sénégal, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, réaffirmant de son côté la position de son pays qui dit-il assume son vote à l’ONU.

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Ban Ki-moon, s’est quant à lui félicité de ce que le Conseil de sécurité ait adopté cette résolution. 

Dans une déclaration publiée sur le site de l’ONU, il a salué « une mesure importante qui illustre le leadership si nécessaire du Conseil et les efforts collectifs de la communauté internationale pour réaffirmer que la vision des deux États est toujours réalisable ».

« La Palestine est une terre spoliée, colonisée, mais le peuple palestinien est un peuple résilient et résistant, car même si on peut tout fabriquer en Chine, il convient de retenir que le courage se forge en Palestine », a commenté l’ambassadeur palestinien. 

Il a salué les positions de la diplomatie sénégalaise sur le conflit israélo-palestinien, estimant que Dakar « a toujours été aligné sur toutes les cause nobles comme celle de la Palestine ».

APS

Laisser un commentaire