Reformateur ou Wadiste, Keita doit clarifier sa position selon ses partisans…Ils sont dans le flou total

Mamadou Lamine Keita doit vite faire de se déterminer. En effet, ses partisans de Bignona sont dans le flou total. Il fait partie des signataires du mémorandum des réformateurs du parti démocratique sénégalais (PDS) mais a toujours clamé sa position derrière le pape du sopi et le candidat choisi par son parti pour la prochaine présidentielle. Aussi, il n’a jamais cessé de réclamer la réorganisation du PDS. Aujourd’hui que son ami Fada est exclu du parti de Wade et que la chasse aux complices est ouverte, quel sera l’attitude du Maire de Bignona ? Il doit être dans une situation politiquement difficile car ici, les militants du PDS ne veulent pas entendre parler de remplacement de Wade à la tête du PDS encore moins d’une autre candidature outre que celle de Karim Wade. Si Lamine Keita connaissait le même sort que Fada, c’est-à-dire l’exclusion (s’il s’avère qu’il soutient Fada), pourra-t-il avoir du monde derrière lui ? C’est une éventualité presque nulle compte tenu de la position des militants du parti démocratique sénégalais de Bignona que nous avons interrogés. Keita est alors attendu de pied ferme et ses amis sont impatients de connaitre sa position et de manière publique.

L.Badiane pour xibaaru.com

4 Comments

  1. Monsieur Badiane, c’es toi qui veut avoir des chose à dire ou à écrire pour participer au débat. En ce qui nous concerne, nous savons la position de notre leader et contrairement à ce que tu dis, nous le suivrons quelque soit son choix. Si vous saviez. Attendez, vous verrez. En attendant, ne faite pas de la météo avec des si, si, si. Notre leader est un homme responsable, s’il doit parler, ça ne sera pas sur ton interpellation. Vous les journalistes, vous avez toujours faim de sensationnel mais sur le coup-ci, vous allez encore devoir garder votre faim. wawouuuu. Bon édiaw bautt bè nické.

  2. Si Keita peut m’entendre, je lui dit que le PDS c’est fini, il n’a qu’à nous rejoindre à l’APR. Depuis longtemps, nous lui tendons la main mais il refuse. Il est vrai que nous qui l’avons vu grandir save qu’il a le PDS dans le sang. Il aime trop le PDS c’est pour cela il ne veut pas quitter mais il risque de mourir avec le PDS alors qu’on a besoin de lui. Les responsable de l’APR à Bignona on plusieur foi lancer appel pour que Keita vient à APR mais jusqu’à maintenant rien. Il a dit récemment au meeting que ses militans ont organiser à Dar Salam que son objectif c’est pousser pour que le pds renouvelle mais pas pour quitter. Il dit quitter pour aller où. Je prie pour qu’il soit exclu du PDS comme Fada comme ça il va venir avec nous à APR. A Bignona si on a Keita plus les autres responsable de l’APR, Macky aura 90%.

  3. Ce que je voudrais dire à mon ami Lamine est valable pour tous les cadres du pds. Il doivent faire une analyse froide de la situation, en se disant que toute rupture d’avec des gens avec lesquels on a passé des années ensemble est forcément difficile. Mais, qu’on le veuille où pas, le pds sans Wade, notre père et irremplaçable leader, est un parti sans avenir. Que chaque libéral, sans passion, ferme les yeux et trouve la réponse à la question suivante: « après Wade, vers qui se tourne ma pensée pour rassembler le pds et aller à la conquête du pouvoir ». Pour ma part, à chaque fois que je le fais, je ne vois personne. karim, à qui Macky avait donné des chances risque de rester hors compétition. Alors qui pour être accepté ne serait ce que par la moitié des militants ? Il n’y a personne. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’hommes et de femmes qui en ont l’étoffe mais parce que Wade n’a choisit personne et ne choisira personne. Le jour où il se retirera des la scène politique, chaque responsable du pds ira créer sa propre chapelle pour après faire des combinaison avec d’autres parti. Le jeu deviendra ouvert c’est pourquoi, un jeune cadre du pds doit garder ses batteries pour cette recomposition du paysage politique sénégalais. Lamine Keita ets parmi les jeunes de sa génération qui pourront y jouer de grands roles.

  4. Trop de bavardage, laissez nous les libéraux de Bignona décider de ce qu’on va faire. En tout cas, nous resterons derrière notre maire. Moi j’aime bien Wade mais c’est Keita mon Ablaye Wade, c’est lui que je vois, c’est lui que je connais. S’il me dit tourne à gauche, je tourne à gauche, s’il me dit à droite, je vais à droite. Je ne dis pas que tout le monde le suivra mais ici, 90% le suivront et le journaliste qui a écrit cet article le sait très bien s’il vit à Bignona. Mais, je conseille à Keita de ne pas répodr à la provocation, de rester sur sa ligne de courtoisie avec Wade et tout le monde. Le jour où il sera renvoyé, tout le monde sera autour de lui à cause de l’injustice.

Les commentaires sont fermés.