Refonte du fichier électoral…Le ministre de l’Intérieur recule

Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo a donné suite à la demande du pôle de l’opposition et des non alignés qui avaient réclamé le retrait pur et simple du projet de loi portant refonte partielle du fichier électoral. Déthié Fall, plénipotentiaire dudit pôle et Me Babou porte-parole des non alignés avaient brandi l’argument de «rupture de confiance» entre les partis politiques de l’opposition et le gouvernement, non sans maintenir la suspension de leur participation à la Commission technique chargée de réviser le Code électoral. Pendant que le pôle de la majorité appelait à la responsabilité, le ministre de l’Intérieur, lui, pour désamorcer la «bombe» qui allait plomber le dialogue politique et/ou national, a décidé de suspendre les travaux de la revue technique du code électoral