Réduction du mandat…Le Président Macky Sall est prêt à respecter sa parole quelles qu’en soient les conséquences

Oui ou Non à la réduction de la durée du mandat présidentiel ?
Du discours à la nation en date du 31 décembre 2015, l’opposition, aidée en cela par une certaine presse partisane, n’a retenu que la question liée à la date du référendum alors que d’autres sujets importants notamment les questions économiques ont été abordées.
Je suis tenté de dire sans risque de me tromper que le Sénégal a fait un bond en avant à travers le taux de croissance de 6.4% matérialisés par : Les récoltes céréalières sont estimées à 2 271 000 tonnes, soit une hausse de 82% par rapport à 2014, la production d’arachide se chiffre à 1 121 474 tonnes, soit 68% de hausse et celle du riz paddy a augmenté de 64%, passant de 559 000 à 917 371 tonnes et pour terminer la production horticole, en hausse de 14%, s’établit à 1.133.430 tonnes…
Sans aucune contrainte ni pression, Son Excellence le Président Macky SALL s’était engagé à réduire la durée de son mandat de 7 à 5 ans afin de renforcer la démocratie suite aux 37 tripatouillages de la constitution intervenus sous le régime du Président Abdoulaye Wade de 2001 à 2011.
Faut-il rappeler qu’à la date du 09 Novembre 2008, alors Président de l’assemblée nationale, le Président Macky SALL, avait fini de montrer à la face du monde qu’il ne s’accrochera jamais à un pouvoir temporel encore moins à un privilège à travers ces trois phrases : «Le Pds n’a plus besoin de moi ; je renie toutes les fonctions que j’ai obtenues sous les couleurs du parti.» «Le pays prime sur tout et est au-dessus de tous les intérêts partisans» «Qu’il faille me renier pour survivre, je dis non ! »
L’homme n’a pas changé au contraire cette épreuve de 2008 a renforcé sa conviction que Seul Dieu, à travers le peuple souverain, donne le pouvoir et le reprend quand il le veut et le Président Macky Sall est prêt à respecter sa parole quelles qu’en soient les conséquences.
L’opposition, aidée en cela par une certaine presse partisane veut en faire un fonds de commerce avec comme seul objectif d’écorner l’image du Président auprès de l’opinion en lui prêtant des propos qu’il n’a jamais tenus au contraire il a toujours réaffirmé avec conviction le respect de sa promesse et des procédures juridiques pour le renforcement de notre démocratie.
Laissons donc toute la latitude au Président de la République pour prendre les décisions idoines allant dans le sens du renforcement de nos institutions tout en priant pour l’apaisement de la tension politico-sociale.
Zaccaria COULIBALY
Chargé de la communication Apr Diaspora

4 Comments

  1. LES RÉPONDEURS AUTOMATIQUES DE L’APRÈS SONT DE RETOUR. CE SONT LES SEULS A ADORER ÇE QU’ILS FONT. D’UNE NULLITÉ AFFLIGEANTE.
    JE RÉSUME: MACKY VA RÉDUIRE SON MANDAT PARÇE QU’IL N’A PAS LE CHOIX
    BIEN SUR QU’IL EST SOUS PRESSION . UNE ÉNORME PRESSION.
    LE FAIT DE DIRE « JE NE SÙIS PAS SOUS PRESSION » SIGNIFIE QU’IL EST SOUS PRESSION.
    IL VA RÉDUIRE LE MANDAT. PAR FORCE.

  2. On voit qu’il reste encore des gens raisonnables autour du président de la république.

  3. L’opposition sénégalaise n’est pas prête pour 2017 donc maky sall peut passer des le premier tour si et seulement si les élections auront lieu en février 2017.
    Je continue de croire que le peuple souverain fait encore largement confiance au chef de l’état malgre tout le brut de l’opposition et de quelques journalistes
    Ismael Madison fall a fait une gaffe
    Moustache Cissé lo est un danger public
    M’abuse ndiaye une catastrophe politique
    Il faut du sang neuf auprès de maky sall pour rentabiliser ses actions au sommet de l’état
    L’autre aspect est que le président doit réagir plus vite pour ne pas donner de la matière à certains journalistes et l’opposition en manque de repère
    J

Les commentaires sont fermés.