Réduction du mandat de Macky…Mor Ngom justifie le « NON » de certains membres de l’APR

«Il y a des militants et des responsables de notre parti qui sont contre la volonté du président de la République. Mais, ils sont libres. Nous sommes dans une démocratie. Cette démocratie devrait commencer au sein de nos organisations politiques», tels sont les propos de Mor Ngom, relayés dans le journal Sud Quotidien de ce mercredi 13 janvier 2016.

Ministre-conseiller du président Macky Sall, Mor Ngom ne s’offusque pas des propos des uns et des autres à propos de cette volonté présidentielle de réduire de 7 à 5 le mandat.
Il dit, cependant, noter que «le président avait fait une promesse. Il l’a confirmée. Aujourd’hui, il tient encore à la réalité et à la concrétisation de celle-ci. Ceux qui sont contre la réduction du mandat sont libres.
Parce qu’il faut le rappeler, le président avait été élu par les sénégalais. Un parti politique, ce n’est pas un gouvernement où le président de la République, jouissant des droits que lui confère la Constitution peut prendre une décision pour nommer ou dégommer quelqu’un.
Nous sommes dans un parti où l’appartenance est libre comme la sortie l’est aussi pour tout militant. C’est cette liberté qui donne droit aux militants de l’Apr de pouvoir disposer d’une position et d’avoir la liberté et la latitude de la défendre».