Rassemblement de l’opposition…La police avait quadrillé les lieux et les gendarmes veillaient : comme un état d’urgence

C’est pratiquement toute la cité Gorgui qui a été quadrillée par les forces de l’ordre à l’occasion du grand rassemblement appelé vendredi par le Pds et ses alliés du Fpdr. En effet, c’est un impressionnant dispositif de guerre qui a été déployé sur les lieux avec un arsenal d’éléments de sécurité et des véhicules comme le Dragon de la police pour ceinturer le siège des libéraux et ses alentours. Policiers et gendarmes ont été fortement mobilisés et préparés comme en temps de guerre pour éviter que les choses ne dégénèrent à la fin de la manifestation de l’opposition. En tout cas, le régime a tout le temps clamé qu’il a une opposition poltronne, divisée et affaiblie…