Qui est derrière S.Jules Diop ? Mankeur humilié et avili par un secrétaire d’Etat surmédiatisé…

A lui tout seul, il a écorné l’image du Sénégal et de toute sa diplomatie après avoir été arrêté puis relâché par la police française, qui l’accuse d’ivresse et d’exhibitionnisme dans les rues de Marseille. Tamsir Faye, qui fait encore office de consul général du Sénégal à Marseille, serait toujours en poste puisque son décret de limogeage tarde à être signé du président de la République, Macky Sall. Une manière de couper l’herbe sous le pied du ministère des Affaires étrangères, la tutelle, qui avait pourtant annoncé le départ du consul, rappelé à Dakar.
Qui protège Tamsir Faye ?
On peut dès lors se demander qui protège Tamsir Faye. Et au nom de qui s’exprime l’ancien journaliste et secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’extérieur, Souleymane Jules Diop. En tout cas, pas au nom du ministère des Affaires Etrangères, la tutelle dont il dépend et qu’il ne cesse de contredire dans le différend qui l’oppose au jeune consul.
En effet, sa première réaction, après l’arrestation de Tamsir Faye, aura été de rappeler que le ministre Mankeur Ndiaye lui-même avait été mis en cause pour des faits similaires lors d’une rencontre dans l’Hexagone. Ce qui revient à dire, qu’en termes de frasques diplomatiques, la première tête à couper est bien celle du ministre des Affaires Etrangères, Mankeur Ndiaye lui-même.
Un ministère phagocyté par un secrétaire d’Etat surmédiatisé ?
En effet, cette sortie de Souleymane Jules Diop est révélatrice d’un malaise profond au sommet de l’Etat, en particulier d’une cacophonie entre les services de Mankeur Ndiaye en passe d’être phagocytés par un secrétaire d’Etat surmédiatisé, devenu une sorte d’électron libre au sein du gouvernement, qui outrepasse ses prérogatives et défend une ligne loin d’être officielle. Un bras de fer dont l’issue risque d’être fatale à Mankeur Ndiaye et à ses services, désavoués publiquement par un Souleymane Jules Diop, réputé proche de la Première Dame, Marième Faye, à qui l’opinion prête à tort ou à raison le pouvoir de nommer ou de dégommer les collaborateurs du président. Au rythme où évoluent ces affaires «étranges» au ministère, il est à craindre un débarquement prochain de Mankeur Ndiaye.
Qui est derrière Souleymane Jules Diop ?
Les faits sont d’autant inadmissibles qu’il y a lieu de se demander si le secrétaire d’Etat n’est pas manipulé par des personnes tapies dans l’ombre, qui tirent les ficelles et décident de profiter de cette affaire Tamsir Faye pour se payer la tête de Mankeur Ndiaye qui, curieusement, ne bénéficie pas du soutien du président Macky Sall qui l’a nommé à la tête de la diplomatie sénégalaise. Du moins pas de manière officielle : le chef de l’Etat ne s’étant jusqu’ici pas prononcé sur la question, un secrétaire d’Etat manifestement sûr de ses arrières, bouscule la hiérarchie, chamboule les protocoles, occupe les devants et parle à la presse en lieu et place du ministre même. Une incongruité… diplomatique.
Seneweb News