Quand le FPDR rencontre le M23…C’est un cocktail explosif qui va faire des dégâts…C’est pas bon pour Macky

En voilà un communiqué conjoint qui ne sera certainement pas vu d’un bon œil par les tenants du pouvoir, indique Le Populaire. Le M23, qui avait contribué à la chute du régime de Me Wade et sa galaxie, a rencontré, hier, à sa demande, le Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr), c’est-à-dire le Pds et ses alliés de l’opposition.
Deux délégations conduites respectivement par Mamadou Mbodj et Mamadou Diop Decroix étaient en discussions autour de deux points jugés « essentiels » : les réformes institutionnelles et le patriotisme économique. Et dans le succinct compte rendu, il est indiqué que « les deux entités ont convenu de la nécessité impérieuse d’arriver à des consensus forts entre les différents acteurs sur les questions majeures qui interpellent la République ». Il faut aussi noter que « les discussions qui ont été entamées vont se poursuivre afin d’aboutir ensemble aux objectifs de consensus et de concorde nécessaire à la bonne marche de la République ».

Liaisons dangereuses ? Decroix ne pense pas. Au micro de la Rfm, il lance : « Nous aurions pu dire que c’est eux qui ont travaillé à notre départ, donc ce sont nos adversaires. Non ! A partir du moment où ils se battent autour de positions de principe qui intéressent les Sénégalais et qui vont dans le sens des intérêts de notre pays, nous devons les recevoir, après d’ailleurs leur avoir rendu visite ». Ce qui est sûr, c’est que le M23 semble prendre ses distances avec les tenants actuels du régime dont le chef Macky Sall qui finançait, à en croire nos confrères, le mouvement au point de créer un malaise chez les forces vives divisées sur l’opportunité de ces dons financiers. Sa ligne devient donc de plus en plus critique envers le pouvoir.