Quand Idrissa Seck battait campagne en 1998 pour Wade, Macky Sall était vendeur à la sauvette aux Etats unis

En guise de réponse à Youssou Touré l’anémié qui s’évanouit en pleine manifestation politique et à Abdou Mbow alias Tabouret Mbow…
Pour plaire au président Macky Sall, certains responsables se disant « républicains » pensent que la meilleure façon est de toujours s’attaquer à Idrissa Seck. Ce dernier assumant pleinement son statut d’opposant empêche tellement le parti au pouvoir de dormir que pour ces quelques communicants, insulter Idrissa Seck est la meilleure façon de mériter l’estime auprès du président de la République.
Et pour ce faire, Youssou Touré de nous rappeler qu’Idrissa Seck avait traité l’ancien président Wade d’ancien spermatozoïde et futur cadavre. Tel un ignorant qui ignore son ignorance, Youssou Touré ne sait même pas que par-là Idrissa Seck n’avait fait que citer un verset coranique en parlant de Wade mais en faisant un rappel à tout homme trompé par le succès du pouvoir dans la vie sur terre. Allah de nous rappeler l’ancien spermatozoïde et futur cadavre qu’est tout homme, dans les sourates 56, 75, 76, 32, 53, 23. Espérant que ces sourates précitées inciteront Youssou Touré à diminuer son ignorance sur la sagesse dans les propos d’Idrissa Seck.
Toujours en parlant comme un perroquet qui a mangé une assiette de piments au déjeuner, Youssou Touré nous parle du fameux protocole de Rebeuss, oubliant qu’au temps de cette polémique son chef actuel le président Macky Sall était bien trempé dans ce que tout le Sénégal reconnait comme le plus grand complot politique de notre république, vu qu’il (Macky) était le bras armé de Wade pour nuire à l’avenir politique d’Idrissa Seck. Ce Macky Sall qui ne parlera jamais du protocole de Rebeuss car le sachant inexistant. Quid de Mme Nafissatou Diop Cissé ancienne notaire dans cette affaire qui, pour assurer un bon entretien de sa vieillesse et profiter des privilèges du pouvoir, a trahi Idrissa Seck. Et jusque-là elle a aussi nié l’existence de ce protocole de Rebeuss. Donc que Youssou Touré la ferme et réponde sur les préoccupations des sénégalais qu’Idrissa Seck étale pour montrer la voie au président Macky Sall.
Abdou Mbow alias Tabouret Mbow, de nous dire qu’Idrissa Seck a appris des leçons de Macky Sall pour faire le tour du Sénégal. Comment Idrissa Seck peut apprendre de Macky Sall? Quand Idrissa Seck battait campagne pour Wade en 1998, Macky Sall était vendeur à la sauvette aux États Unis. Personne ne le connaissait et si ce n’était pas Idrissa Seck, Macky Sall n’aurait pas eu fonction dans l’administration pour aspirer à être un des plus proches collaborateurs de Wade juste parce qu’il a préféré trahir Idrissa Seck que d’être loyal envers un homme qui lui a ouvert toutes les portes, c’est pourquoi Macky Sall aura toujours un complexe devant Idrissa Seck.
Et pour rappel si Idrissa Seck n’a pas battu campagne à la veille comme lors des élections 2012 c’est simplement parce que la police de Wade le traquait et ne le laissait pas faire ses tournées normalement et Abdou Mbow le sait bien car avant de militer pour Macky Sall il était l’un des plus grands militants d’Idrissa Seck. Malheureusement la politique de la mauvaise foi domine dans la presse sénégalaise et quiconque veut se faire promotion court calomnier Idrissa Seck afin d’en mériter auprès du président Macky Sall.
Depuis 2004, le Sénégal a connu deux présidents (Wade-Macky) qui nomment et limogent juste dans le but de combattre Idrissa Seck, au lieu de se préoccuper des demandes sociales et économiques des populations sénégalaises, nos gouvernants sont toujours concentrés sur le cas dénommé « Idrissa Seck », et pourtant ses avertissements d’hier sont les vérités d’aujourd’hui. Idrissa Seck a toujours eu une avance sur les hommes politiques sénégalais.
Si le fait qu’Idrissa Seck ait eu 8% aux élections passées sans faire campagne, respectant le protocole du M23 que ceux qui nous gouvernent aujourd’hui avaient trahi, se limitant à sa demeure Point E et la place de l’indépendance, donc ça mérite de se poser la question combien il aurait eu s’il avait battu campagne? Et combien aura t’il lors des prochaines élections si on sait que le président qui nous gouverne actuellement est vu par la majorité des sénégalais comme un incapable? Un président qui concentre sa politique sur sa famille, sa belle famille et ses amis, misant sur une communication mensongère qui ne le satisfait jamais.
Idrissa Seck fait sagement ses tournées, là où il passe le président Macky Sall y envoie des ministres et députés pour dit-il noter les demandes sociales des populations. Comme quoi le président Macky Sall attend qu’Idrissa Seck bouge pour qu’il bouge aussi afin de savoir ce que les sénégalais attendent de lui. Ce qui confirme ce président par erreur qu’on a au Sénégal.

Physiquement le président la République Macky Sall, peut faire le gros devant Idrissa Seck mais que physiquement. Car tout le Sénégal sait qu’intellectuellement et politiquement devant Idrissa Seck, Macky Sall demeure un incapable.

Tah!
tah85@live.fr

1 Comment

  1. Si perdre des élections présidentielles était un péché, Me Wade ne serait jamais devenu Chef de l’Etat lui, qui perdait même des élections locales. Et qu’en serait-il de Macky inconnu avant la première alternance à laquelle Youssou Touré n’avait certainement pas participé, proche du PS qu’il était.

Les commentaires sont fermés.