Quand des transhumants demandent l’exclusion de responsables de l’APR et la mise à l’écart des fiertés de Kaolack !

Nous avons appris avec stupeur et consternation, par voie de presse, les offenses du Président du Conseil départemental de Nioro, Malaw Sow, qui menace de faire exclure des compagnons du Chef de l’Etat, Macky Sall, dans l’Alliance pour la République (APR). Nous tenons simplement à rappeler à cet ancien militant d’Idrissa Seck, et responsable de REWMI, qu’il n’y a pas longtemps, il participait activement au financement de cette formation politique du président du Conseil départemental de Thiès qui ne cesse de combattre le camarade, Président de la République, Macky Sall. C’est parce que Malaw Sow a été battu sous la bannière Orange, dans sa commune de NIORO et même dans son propre bureau de vote, qu’il a transhumé vers le pouvoir avec l’éclatante victoire du leader de l’APR. S’il est devenu Président du Conseil départemental de NIORO, c’est par repêchage, comme à l’examen, grâce aux autres responsables de la zone. Même si les portes de l’APR sont grandement ouvertes pour tous, dans le cadre de la politique de massification déroulée par le Président, il n’en demeure pas moins, que la discipline du parti n’accepte pas que de nouveaux venus tentent de semer la zizanie où essaient de jouer au donneur de leçon. Nous nous demandons même si « l’ex » compagnon d’Idrissa Seck n’est pas envoyé en mission commando par ce dernier pour installer le malaise dans les rangs de l’APR à KAOLACK ? Arrêtez de jouer au mercenaire politique. Ne l’acceptez pas. Ça ne passera pas…

Abdoulaye KHOUMA
Responsable à la Cojer de Kaolack