Protocole de Rebeuss et reculade de l’Etat : Preuve manifeste et suffisante du complot politique contre Idy

Comme on s’y attendait,la montagne de l’auto saisine du procureur de la République dans le dossier susmentionné a finalement fini par accoucher d’une souris,d’une minuscule souris d’ailleurs.

C’est l’exécutif qui a stoppé le procureur nous dit on.Inadmissible dans une république comme la notre dans laquelle le principe de la séparation des pouvoirs est le fondement,le socle de notre démocratie et Etat de droit.Ceci,après avoir injustement accusé Idrissa Seck de détournement de 74 milliards,46 milliards,21 milliards etc…,puis théorisé l’existence d’un pseudo protocole qu’il aurait signé,l’accusé de tous les péchés d’Israel et ameuté toute la presse,les voilà qui aujourd’hui cherchent échappatoire et s’érigent en obstacle pour le jaillissement et le triomphe de la vérité. Ce que nous ne saurions accepter.

Le plus incompétent ministre de la jeunesse de l’histoire de notre pays Mame Mbaye Niang incapable de s’exprimer correctement en français,excellent dans la politique politicienne et surtout le mensonge éhonté et improductif quand il s’agit d’idées et de résultats,doit être,toute honte bue,dans ses petits souliers après avoir crié urbi et orbi qu’Idrissa Seck a détourné 74 milliards allant même jusqu’à sortir des numéros de comptes bancaires qui disait il,appartiennent à l’ancien premier ministre.

Idem pour Samuel Sarr cité comme complice actif,le principal dans le lâche assassinat de Me Babacar Seye en 1993.

Comme nous avons eu à le souligner dans nos précédentes interventions,même dans un pays en guerre une telle somme ne peut être soustraite,à fortiori un pays comme le notre où l’administration fonctionne.

Aujourd’hui,les sénégalais de bonne foi et équidistants des chapelles politiques,avec cette reculade de l’Etat dans ce dossier,ont fini par se rendre compte que cette histoire de 74 milliards n’est que chimères et pure machination et cabale politique.

La réalité est qu’aujourd’hui,à défaut d’un bilan à présenter aux sénégalais,le locataire du palais de Roume cherche à aller à la prochaine présidentielle sans adversaire majeur.Ce qui ne passera pas.

Nous exigeons que ce dossier soit réouvert et que toutes les personnes citées soient convoquées.

Du président Wade en passant par Samuel Sarr qui dit détenir les preuves de ces accusations fallacieuses,sans oublier le ministre Mame Mbaye Niang ou encore Patrice Sané membre de la convergence des cadres de l’Apr qui parle lui de 118 milliards au lieu de 74 milliards « d’après des sources sûres ».

Le rewmi est plus que jamais déterminé à ce que cette affaire soit définitivement tirée au clair et qu’enfin cessent à jamais ces injustes atteintes à l’honorabilité d’Idrissa Seck.

Sur la même lancée,nous demandons au procureur de s’auto saisir dans les affaires Bictogo,Pétro-Tim,Arcelor Mittal,le rapport de l’Ofnac qui a épinglé de hauts responsables de l’Apr et surtout l’affaire des 7 milliards taiwanais qui ont été gérés dans la plus grande opacité.