Professeur Boun Abdallah Dionne assainit le débat…Sur le Pétrole

Le PM, lors de son point de presse d’hier,  a de manière pédagogique, expliqué aux sénégalais les conditions d’octroi de licence d’exploration, de développement et d’exploitation d’hydrocarbures dans notre pays. En effet depuis plusieurs mois, une polémique s’était installée après les insinuations de Abdoul Mbaye qui n’a de cesse de répéter aux sénégalais que le contrat Petro Tim est une nébuleuse et que Aliou Sall, le frère du président, doit s’expliquer sur toutes les transactions dans lesquelles il est impliqué…Ousmane Sonko, fraichement radié de la fonction publique pour trahison du secret professionnel, avait annoncé un montant colossal de 90 milliards de francs CFA en termes de pertes fiscales pour notre pays puisque les transactions entre Petro Tim et Kosmos se sont passés au nez et à la barbe des sénégalais..

Et c’est là que le PM a administré un cours magistral à tous ceux qui parlent sans savoir. Il se dit même prêt à parrainer un stage à tous ces néo politiciens qui diffusent de fausses nouvelles par ignorance.

Si l’Etat fait appel à des investisseurs privés nationaux et internationaux c’est bien parce qu’il n’a pas les moyens d’injecter des milliards dans l’exploration du pétrole ou de gaz puisque très risqué pour ses maigres ressources destinés à gérer ses devoirs régaliens…

Car ce n’est pas parce que l’on cherche que l’on trouve. 500 milliards CFA ont déjà été engloutis dans plus de 168 puits ces dernières décades et sans succès et c’est avec l’arrivée de Macky Sall que l’on a retrouvé la main heureuse avec 8 puits positifs…

Le PM a rappelé que le pétrole est un métier qui n’est pas banal, avec ses règles spécifiques  en termes d’investissements. Les acteurs qui viennent prendre des risques en mettant sur la table des sommes astronomiques ne peuvent être taxés sur leurs investissements puisque ce ne sont pas des plus-values… Voilà ce qui a induit en erreur Les Mbaye, Sonko etc…Il confondent investissements et plus-values ! Mais la question que se pose les sénégalais depuis hier à la lumière de l’intervention du PM,  c’est bien de savoir comment un ancien Premier Ministre du Sénégal peut-il faire ce genre d’erreurs ? Comment un Inspecteur des Impôts peut-il être aussi ignorant ? Si c’est la démagogie et le besoin urgent de grossir leurs petits partis qui les motivent à diffuser des inepties pour décourager le peuple et les investisseurs, ils ont depuis hier reçu un avertissement sans frais, ils seront poursuivis pénalement s’ils persistent.

Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com