Prime aux transhumants ! Ces opposants d’hier devenus des alliés chouchoutés du Palais

Accorder une tribune dans la presse a des personnes qui changent de discours en fonction du régime en place pour se faire caser, qui se permettent de tout dire parce qu’elles sont dans le camp de la majorité, c’est laisser de cote les questions prioritaires pour s’attarder sur ces personnes qui n’ont aucun mérite, qui ont peur de se forger tout seul un avenir radieux. La diabolisation de leurs camarades d’hier, faire l’éloge des nouveaux « compagnons », « allies »…Tous les moyens sont bons pour atteindre leur finalité: se faire servir par le chef qui détient le pouvoir absolu d’engager et définir la politique de la nation. Même celle qui consiste à caser les transhumants.