Pourquoi le président Macky Sall doit obligatoirement écouter le président Idrissa Seck !!!

En 2005, Le département d’État américain a déclaré l’Afrique comme «  un intérêt national stratégique ». L’Afrique de l’ouest en particulier. Le US National Intelligence Council  a appuyé cette déclaration en prédisant que nous fournirons aux USA 25% des importations totales de pétrole d’ici 2020. L’Afrique de l’Ouest sera l’une des sources de croissance de la production de gaz et de pétrole parmi les plus rapides au monde.

En 2007, le conseiller du département d’État des États-Unis, le Dr J. Peter Pham a commenté les objectifs stratégiques d’AFRICOM : « protéger l’accès aux hydrocarbures et autres ressources stratégiques abondantes en Afrique, une tâche qui consiste à protéger la vulnérabilité de ces richesses naturelles et à s’assurer qu’aucune autre tierce partie intéressée, comme la Chine, l’Inde, le Japon ou la Russie, n’obtienne des monopoles ou des traitements préférentiels ».

En même temps, en Chine, assurer les revenus pétroliers est une « obsession nationale », ce qui explique l’activisme remarquable des chinois depuis le début des années 2000 dans le golfe de Guinée ». Et la réussie de Poutine est prêt à déclencher les hostilités à tout pays qui veut le concurrencer sur le marché européen du gaz !

350 milliards de dollars de revenus grâce au pétrole, c’est-à-dire plus que le PIB actuel de la Russie, c’est que « les pays producteurs d’Afrique généreront d’ici 2019, selon une étude du FMI.

Malgré la condamnation universelle du colonialisme et de l’impérialisme, des pays sont toujours prêts à déclarer publiquement leurs plans d’expansion et leur présence militaire en Afrique.

Nos dirigeants politiques ne doivent pas ignorer tout ça car il est de notoriété publique que les puissances de ce monde font des milliers de rapports et d’étude sur nos pays dans tous les aspects. Des documents qui sont pour la plupart publics. J’ose espérer que le président de la république en prend moins connaissance et prend  très au sérieux ces multiples rapports produits régulièrement ; c’est le minimum de vision stratégique qu’on lui demande en tant président de la république.

Au moment où d’autres pensent que nous sommes «  un intérêt national stratégique » pour eux, nos dirigeants politiques font quoi ? De la politique politicienne pour conserver leur petit pouvoir et privilège ? Des stratagèmes de confiscation du pouvoir? Piller les derniers publics ? Payer deux milliards pour qu’un cabinet de conseil nous dise ce que nous devons faire à travers le PSE ? Sommes-nous incapable de réfléchir à ce point ?

A l’heure où les Etats-Unis envisagent de se doter d’un conseil national de sécurité économique, où de nombreux pays européens, dont la France, envisagent de créer un haut-commissariat, voire un poste ministériel dédié à l’Intelligence économique à cause de la complexité de l’environnement mondial, nous voulons signer les APE, nous signons des accords de défense avec les USA en catimini sans concertation, nous laissons les entreprises étrangères dominer notre économie…

Vue cette situation, nous sommes en droit de dire que SEM Macky Sall doit obligatoirement accepter  la proposition du président Idrissa visant à avoir une institution pérenne (et non de circonstances) impliquant toutes les forces vives de la Nation pour mieux cerner nos intérêts nationaux et qui permet de faire de la planification stratégique.

Notre conviction est que si le président réfléchissait avec le peuple, il ne prendrait jamais ces genres de décision qui montre une carence en termes de vision stratégique. A se demander même si SEM Macky aime son pays ou c’est juste une grande ignorance des enjeux géostratégiques de ce monde ?

Actuellement, il se mène des guerres dans beaucoup d’endroits dans le monde mais une guerre aussi terrible et meurtrière que les guerres conventionnelles est celle économique. Le besoin d’une institution pouvant fournir des conseils stratégiques  au service du président de la république,  du gouvernement et des acteurs privés se pose avec acuité pour le Sénégal. Le président Idrissa l’a compris et il propose. Ce que propose le président Idrissa c’est d’avoir un cadre qui va devenir une cause commune au service d’une stratégie économique, politique… nationale.

L’Etat a un rôle essentiel à jouer: celui de catalyseur et de sponsor.

Réfléchissons ensemble au risque de redevenir les esclaves du monde libre. L’accès à l’émergence, que le président Idrissa appelle de tous ses vœux, est au prix de cette démarche.

SEM Macky Sall doit obligatoirement écouter Idrissa Seck pour l’intérêt suprême de la république !!!

Mohamed DIALLO

Coordonnateur de Rewmi Paris

mohamadouamidou@gmail.com

1 Comment

  1. Idy ne sera aps écouté les amis. on sait tous que ce site est un site de idy…. Nous sommes à paris et savons tout sur ce site et les acteurs de rewmi

Les commentaires sont fermés.