Plus 200 experts de cybercriminalité au Sénégal…Un pays dépourvu de législation en la matière

Après le  forum pour la paix et la sécurité,  le Sénégal accueille dès ce mardi rencontre  régionale sur la cyber sécurité portant sur le thème « Sensibilisation est retour d’expérience ». Au total,  200 experts vont se pencher   sur   la   problématique dans  un pays où   le « cadre juridique présente des vides et des  inadéquations»  au Sénégal.  Puisque depuis 2008, le Sénégal a  envisagé de   réformer  son code   pénal   pour   non  seulement compléter  la législation en vigueurs  mais  aussi pour  l’adapter  au   contexte du moment. Sur  la complexité du développement fulgurent de l’internet et  leurs conséquence  en déphasage avec  la législation en vigueurs, l’ancien  président de la Commission des données personnelles (Cdp), Dr Mouhamadou Lo avait déclaré que   «Nous sommes en phase des défis de la protection des données  personnelle face à la cyber sécurité». Selon Dr Lo qui s’exprimait lors d’une table-ronde  portant sur le thème : «La cybercriminalité et la cyber-sécurité : enjeux et défis pour les forces de sécurité » entrant  dans le cadre du concept que «Les mercredi de la police », le Sénégal ne dispose pas de texte spécifique pour   face aux  effets contraire à  l’internet. «Le constat est qu’il n’existe pas de textes juridiques spécifiques à  la  cyber sécurité  au niveau   national. Au niveau de l’Union africaine, il y  a  une  convention   mais au niveau national nous n’avons rien du tout » a  avait expliqué l’ancien président du Cdp.

C’est  la raison   pour   laquelle   l’informaticien Papa Assane Touré  a   plaidé   pour   mutualisation des efforts dans   le   cadre de lutte   contre   la  cybercriminalité.  Car a-t-il  fait part  « Aucun   pays ne peut   prendre   lutter seul contre la cybercriminalité ». Parce que, ’a-t-il poursuivi « Aujourd’hui  la cybercriminalité doit   nous  permettre de  dépasser   la caractère   classique de la   sécurité».