Pauvre Benoît…Ne sachant quoi faire contre Baldé, il utilise la misère des Casamançais pour rebondir

Il y a certains qui s’épanouissent dans la misère des autres. Et c’est le cas de Benoît Sambou, l’ancien ministre défenestré pour avoir perdu dans tous les bureaux de votre de Ziguinchor…Après avoir essayé en vain de combattre Baldé et gagner au moins un brin d’estime dans le cœur des Ziguinchorois, le ministre Benoît Sambou a initié une semaine sociale qui a démarré le 6 septembre 2015, par une caravane médicale en partenariat avec l’association Ziguinchor assistance médicale (Zam).
Il a récupéré de jeunes médecins ainsi que l’équipe du Dr Saliou Badji pour sillonner les Départements de Bignona (à Diégoune et Tendimane) de Oussouye (à Diembering) avant de rallier la Commune de Ziguinchor. D’après les infos, les populations, devraient bénéficier de consultations gratuites en médecine générale, en pédiatrie, en dépistage du cancer du col de l’utérus, du diabète, de l’hypertension artérielle et de dons de médicaments. Et 1500 patients (enfants, personnes âgées, femmes et jeunes) ont été consultés. Mais dans son périple le discours du ministre a changé lorsqu’il a rencontré les familles déplacées par la crise casamançaise. A l’occasion, il était accompagné du ministre chef de Cabinet du Président de la République, Abdoulaye Badji, son invité. Il était question de la réélection de Macky Sall au premier tour de la Présidentielle. On passe de la misère à la réélection de Macky Sall au premier tour…