Pape Diop tire la sonnette d’alarme et interpelle le gouvernement sur le cheptel en danger

La Convergence démocratique Bokk Gis-Gis appelle le gouvernement à « une prise de conscience » pour le cheptel, notamment celui de la zone du Ferlo. « Le cheptel souffre du manque d’eau et d’aliments, dans cette zone du Ferlo », a déclaré hier Yahya Ndoye, un membre du comité directeur de Bokk Gis-Gis, le parti de Pape Diop, ancien président de l’Assemblée nationale. Le gouvernement doit trouver une solution à cette situation, pour éviter que « le cheptel se décime », a-t-il ajouté en marge d’une réunion de la direction de ce parti. « Il y a des difficultés concernant le cheptel, dans le Ferlo. C’est un problème relatif à la sécurité. Il est recommandé aux autorités de prendre conscience de cette réalité, pour éviter que cela aboutisse à une catastrophe », a-t-il encore dit, selon l’APS qui donne la nouvelle…