Pape Diop rejette l’appel de Macky au dialogue si c’est pour parler des problèmes de grève

Si le dialogue convoqué le 28 mai doit porter sur la crise scolaire, les grèves dans le secteur de la santé ou de l’enseignement supérieur, le chef de l’État devra faire sans le leader de Bokk gis gis Pape Diop.

En tournée dans le sud du pays, l’ancien président de l’Assemblée nationale déclare : « Macky Sall est élu pour résoudre les problèmes, c’est à lui de trouver des solutions à ces problèmes. ».

Par contre Pape Diop est parant, si les questions relatives à la tenue des élections sont inscrites au menu. Il dit : « Nous sommes pour un dialogue qui va concerner toutes les questions électorales. Il y a beaucoup de manquements dans le fichier. Il faut l’auditer. Il faut revoir la question du ministre de l’Intérieur qui organise les élections tout en battant campagne pour un camp. Nous sommes pour la mise en place d’une commission électorale vraiment indépendante. »