Pape Diop dénonce l’arrestation des journaliste et parle de recul démocratique au Sénégal

A Touba pour les besoins du Laylatoul Khadre, Pape Diop a déploré l’arrestation des trois journalistes dont deux directeurs de publication à savoir Alioune Badara Fall de L’Observateur et Mouhamed Gueye du quotidien « Le Quotidien ». Selon le Président de L’Alliance Bokk Gis -Gis, le Sénégal est en train de vivre un recul démocratique énorme. « Chaque jour, des journalistes sont interpellés. La lecture que j’en fais c’est que les ruptures qui ont été annoncées n’ont pas eu lieu. C’est une sorte d’intimidation ». Pape Diop de demander au Gouvernement Sénégalais de laisser la presse travailler dans la sérénité d’autant plus qu’elle fait correctement son travail. « Nous devons apprendre à laisser les journalistes faire leur travail. Je ne vois pas de manquements majeurs dans ce qu’ils font ».

Concernant la modification du règlement intérieur de l’assemblée nationale, Pape Diop fustige le forcing qui peut aboutir, selon lui, à dénaturer l’hémicycle. « Il peut arriver un jour où le parlement se retrouve avec un seul groupe parlementaire ». L’ancien maire de Dakar a aussi visité la future permanence de son parti à Mbacké.