Ousmane Sonko : «On ne m’a pas encore notifié le décret de renvoi»

Le président de Pastef Les Patriotes, Ousmane Sonko, dit ne pas se faire une fixation sur son poste eu égard aux condamnations multiples qui font suite à sa radiation de la fonction publique, par le chef de l’Etat Macky Sall. Le désormais ex-inspecteur principal des impôts et domaines, qui ambitionne d’implanter son parti à travers le pays, a fait face à la presse pour jouer les prolongations de sa radiation intervenue il y a plusieurs semaines, sans que celle-ci lui soit notifiée, formellement. «Le fait qu’on ne m’a pas encore notifié le décret de renvoi renseigne sur la légèreté avec laquelle on gère ce pays.

N’empêche, mes avocats qui ont pu avoir une copie, vont déposer le recours à la Cour suprême, mardi ou mercredi. Si on n’obtient pas gain de cause, on va épuiser toutes les voies de recours, comme la Cedeao et le Bureau international du travail», annonce-t-il dans les colonnes de L’Observateur.

«Sachez tout simplement, ajoute-t-il, que je ne fais pas de fixation sur mon poste. La situation que je vis est une source de motivation supplémentaire pour combattre ce régime passé maître dans l’art de restreindre les libertés, car depuis plus de 4 ans, aucune autorisation de marche et de sit-in n’a été accordée.»