Ousmane Sonko : « je défie le président de l’Assemblée nationale de prouver le contraire de ce que j’ai dit »

Ousmane Sonko n’en a pas fini avec l’Assemblée nationale qu’il accuse de fraude fiscale. Le président du Pastef, qui était l’invité de l’émission « L’heure de vérité » de la station régionale de Sud Fm Ziguinchor persiste et signe sur le non-paiement de l’impôt des députés. « Si j’avais dit des contrevérités, une plainte serait déposée contre ma personne. Mais personne, dans l’administration de l’Assemblée nationale, ne peut démentir. Nous n’incriminons pas les députés, nous avons plutôt dit que l’administration de l’Assemblée nationale fraude. Si le prélèvement a été fait sur le bulletin de salaire des députés et qu’il n’a pas été reversé, je dis qu’il y a détournement de deniers publics, et je défie le président de l’Assemblée nationale de prouver le contraire de ce que j’ai dit », défie M. Sonko.