Ousmane Ngom n’avait pas le choix…Il devait trahir Wade ou aller directement en prison…

Ces derniers temps, Macky Sall et Ousmane Ngom se sont rapprochés. Pour illustration, l’ancien ministre de l’Intérieur de Wade était dans les bagages du chef de l’Etat lors du voyage de ce dernier en Guinée Conakry. Un rabibochage diversement commenté. Mais de l’avis d’un responsable libéral, Ousmane Ngom ne pouvait faire autrement. “Il devait choisir entre la prison et rejoindre le camp présidentiel. Macky Sall lui a clairement dit que s’il veut éviter la prison, il doit prendre ses distances avec le Pds et se faire désirer à l’Assemblée nationale”, a allégué Ndème Dieng qui déplore l’instrumentalisation de la justice par le régime.”Les responsables du Pds qui ont accepté de transhumer sont ménagés au moment où les fidèles parmi les fidèles sont traqués comme des non propres”, dénonce-t-il lors d’une émission sur Sop Fm.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.