Ousmane Ngom devient un cas de jurisprudence politique…L’APR évoque son cas avec Wade pour se justifier sur…

Me Ousmane Ngom, ancien ministre de l’Intérieur sous Wade et pendant la seconde alternance est devenu malgré lui, un cas de jurisprudence politique. Maintenant le parti au pouvoir évoque son cas pour battre en brèche les arguments de l’opposition qui exige le départ de l’actuel ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo qui est aussi membre du parti au pouvoir. C’est El Hadji Hamidou Kassé, conseiller spécial du président de la République qui évoque le cas Ousmane Ngom pour répondre à l’opposition. Invité de l’émission ‘’EN APARTE’’ de nos confrères de actusen, El Hadj Kassé a clairement mis en exergue le cas du ministre Ousmane Ngom qui, malgré son appartenance au PDS, à l’époque, a organisé la présidentielle e 2012 qui a abouti à une alternance politique

1 Comment

  1. COMMENT ON PEUT ETRE AUSSI AMNESIQUE.OUSMANE NGOM NE S OCCUPAIT QUE DE LA FOURNITURE DU MATERIEL.WADE AVAIT MIS EN PLACE UN ORGANISME AUTONOME CHARGE DES ELECTIONS.LES VULGAIRES INDIVIDUS QUI SONT AU POUVOIR PAR ACCIDENT SONT CAPABLES DE TOUT.ILS N ONT AUCUNE FIBRE PATRIOTIQUE DANS LEURS .VEINES

Les commentaires sont fermés.