Oumar Sarr attaqué de partout…Après le traitre Fada, c’est un futur « mange-mil » du Palais qui l’accuse

Même s’il a quitté le parti démocratique sénégalais (Pds) en créant sa propre formation politique, Le futur « mange-mil » du Palais, Aliou Sow, ne peut s’empêcher de jeter quelques regards furtifs sur sa gestion. Et c’est pour constater que le parti de Me Abdoulaye Wade est dans une véritable déliquescence par l’unique faute de son coordinateur général, Oumar Sarr. « Quand on te confie une maison et que celle ci entre en déliquescence, tu dois te poser des questions », raille-t-il au sujet du maire de Dagana. « Je crois que cela est pire qu’un échec », ajoute Aliou Sow qui est également revenu en filigrane sur son passé conjugale. Ainsi, s’est-il plu de préciser que « son passé appartient au passé. Je ne veux plus en parler ».
« Sentimentalement, j’ai été naïf », a-t-il répondu à Aïssatou Diop Fall.
 » Dans mon livre  » Le courage d’agir », je ne fais que décrire ce que doivent être les bonnes attitudes d’une femme mariée », expliquera l’ancien ministre de la Jeunesse qui réaffirme sa conviction sur le mérite de la lapidation d’une femme mariée adultère.

1 Comment

  1. Sow a rason, si Wade veut que le pds se relance, il doit démettre Omar Sarr et prendre 5 jeunes cadres de son parti qui ont de l’avenir, qui sont sérieux et représentatifs pour leur confier l’administration de son parti. Avec Omar, Lou yallaham doyna.

Les commentaires sont fermés.