Où va le Sénégal ? Sûrement pas vers l’émergence…Macky dort encore et n’est pas prêt de se réveiller

Le bateau dans lequel les sénégalais ont embarqué depuis 2012 a de plus en plus une destination incertaine. Les sénégalais et même le capitaine et les membres de l’équipage semblent ignorer où va le navire « sunugal ». Les indicateurs d’un Sénégal émergeant ne sont pas encore au vert car entre la destination annoncée et la direction prise il y a un écart. Les intrants pour un Sénégal émergeant et les ingrédients indispensables pour atteindre cet objectif ne sont pas réunis. Le Sénégal ne pourra jamais émerger sans eau et sans électricité, conditions indispensables pour toute activité socioéconomique. Les services fonctionnent au ralenti à cause de cette situation qui perdure. Dakar, Kédougou, Ziguinchor et dans beaucoup d’autres localités, la situation est la même, le peuple a faim, le peuple manque d’eau, il veut du courant, les jeunes veulent travailler mais les conditions sont absentes. Dans le plan Sénégal émergent, les ressources humaines de qualité occupe une place prépondérante. Ces ressources humaines sont formées en grande partie dans les écoles et les universités. Regardez ce qui se passe dans les écoles et dans les universités, des grèves, des marches, des amphis sans connexion internet, des restaurants qui ne répondent pas aux besoins actuels des étudiants, la liste est longue et loin d’être exhaustive. Et pour couronner le tout et pour la 1ère fois, des étudiants décident de marcher 450 Km de Ziguinchor à Dakar pour juste se faire entendre à cause des conditions insupportables qu’ils vivent dans leur université. Voilà comment le Sénégal veut être émergent à l’horizon X. malgré toutes ces difficultés, la politique politicienne semble être le sport favori des tenants du pouvoir qui sont tombés dans le piège de l’opposition qui veut maintenir la cadence dans cette lancée qui l’arrange à tout point du vue car à l’heure de bilan, le régime ne pourra présenter aucun autre bilan au-delà du nombre de personnes enfermées pour des raisons purement politiciennes. Macky et son régime doivent oublier le second mandat pendant qu’il est encore temps. Les sénégalais n’ont pas élu Macky pour qu’il s’occupe d’un 2ème mandat mais pour qu’il corrige les manquements du régime de Wade. Mais au rythme où vont les choses, son bilan risque d’être le plus insuffisant de toute l’histoire du Sénégal. Il sera bientôt minuit et le capitaine de bord ne se réveille pas encore comme l’y avait invité un de ses anciens bras droits. Les sénégalais attendent le moment qui leur est donné par la constitution pour dire leur mot mais déjà on peut imaginer aisément qu’il sera en défaveur du régime car ça va mal partout.

L.Badiane pour xibaaru.com