Où sont passés les 100 millions du BIT pour la formations de jeunes ? Demandez à Picsou…Pardon Baïdy

Pour en avoir le cœur net sur la destination de l’enveloppe de 100 millions de F Cfa du bureau international du travail (Bit) alloués à la formation des jeunes, le Conseil des Entreprises du Sénégal (Cdes) s’est insurgé contre ce qu’il qualifie de dérives des représentants du secteur privé. En clair, il vise le Conseil national du patronat (Cnp) et la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes) qui, selon lui, devraient être audités. Pour  Bacary Dimé Camara, rapporteur de la Commission finance du Cdes, «les représentants du patronat ne sont là que pour les petits dividendes. Ils sont là depuis l’indépendance et ils ne veulent pas que d’autres viennent intégrer le secteur». Des attaques en règles qui vont sans doute pousser Baïdy Agne et Masour Kama à sortir de leur réserve…