On détourne des malades des structures publiques vers des cabinets médicaux

Dans le domaine de la santé, les services de Nafi Ngom Keita ont relevé des pratiques de détournement de malades d’une structure publique vers un cabinet médical sur fond de corruption. Ces pratiques placent les usagers du service public dans une certaine insécurité, l’orientation vers la structure d’accueil ne mettant pas en avant l’efficacité et les besoins du malade.