Omar Youm sur l’affaire Aliou Sall : « il n’est mentionné nulle part que je dois élire des présidents d’association »

En marge de la rencontre des travailleurs du nettoiement à laquelle il a assisté, le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire Me Omar Youm a voulu être on ne peut plus clair sur la nomination du maire Aliou Sall à la tête de l’Ams. «Dans ma lettre de mission, il n’est mentionné nulle part que je dois élire des présidents d’association». Le ministre répondait ainsi à une interpellation sur la nomination du maire de Guédiawaye, Aliou Sall, à la tête de l’Union des associations des élus locaux (Uael) et ce qui s’en est suivi (…).
Me Omar Youm affirmant que ces associations ne sont que des partenaires du ministère, a souligné ne pouvoir ni élire, «encore moins faire remplacer un président. Cela n’est pas conforme à ma lettre de mission. Nous travaillons avec eux comme des relais». Il a aussi fait comprendre qu’il n’a soutenu personne.
«Pour soutenir quelqu’un, il faut que vous soyez à ses côtés ; tel n’a pas été le cas lors du vote. Car je n’étais pas présent», prenant à témoins les journalistes. Dans une interview parue dans l’Observateur d’hier, l’intéressé a annoncé sa démission à la tête de l’Uael.

Le Soleil