Omar Sarr en prison, le PDS décapité…Wade cherche un plan B pour la coordination du parti démocratique…

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) ne compte pas rester sans chef. Pour combler l’absence de Oumar Sarr, emprisonné pour diffusion de fausses nouvelles, Abdoulaye Wade élabore un plan pour assurer l’intérim du parti, révèle L’Observateur.
Selon le journal, Wade veut un véritable « commando » pour assurer le combat. C’est ainsi qu’il a ordonné une prise en charge immédiate des affaires courantes du parti par un collège de responsables, qui sont en train de se concerter pour la mise en place dudit cercle, compte tenu des dispositions des uns et des autres. Parmi les autorités libérales ciblées, Me Amadou Sall, Madické Niang, Samuel Sarr, Farba Senghor. Le pape du Sopi, voudrait y associer des responsables des mouvements de soutien à Karim Wade, des membres du Mouvement des élèves et étudiants libéraux, le staff de l’Ujtl. Il compte également entrebâiller la porte pour certains citoyens soucieux de la préservation des acquis démocratiques.

1 Comment

  1. Lisez bien les noms cités, vous n’y trouverez aucun hommes sérieux: Maitre Amadou Sall un menteur repoussant, Madické Niang le joueur éternel, Samuel Sarr un homme sans base politique, Farba Senghor le fou du village, le MEEL une structure qui n’existe plus à l’université, l’ujtl un mouvement où on je se demande pas pourquoi Fabouly sensé suppléer Toussaint ne parle plus, les karimistes ou la bande des escrocs. Wade ne respecte pas les libéraux qui mouillent le maillot, il reste avec sa bande de dealers. ON verra.

Les commentaires sont fermés.