Niasse pleure…L’AFP de Louga se transforme en Grand Parti de Louga : Gackou a tout pris jusqu’à la moelle

Décidément l’AFP n’existe plus dans la région de Louga. Tous les partisans de Niasse dans la région sont devenus des « Grand partistes » derrière leur ancien compagnon Malick Gackou
« Si Moustapha Niasse était à Louga, il serait le premier à adhérer à notre formation politique, le Grand parti (Gp). C’est pourquoi nous sommes en train de travailler pour que notre parti soit majoritaire dans la ville ». Ces propos sont d’Amadou Sall, coordonnateur du Comité d’organisation du Gp dans la commune de Louga. Il s’exprimait ainsi, en marge d’une réunion d’information du Grand parti (Gp), ce week-end, au Centre culturel Serigne Sam Mbaye de Louga. Cette réunion, qui a enregistré la présence massive des militants, a été l’occasion pour les partisans de l’ancien ministre du Commerce de revenir largement sur les objectifs de leur formation politique.
Pour Dr Ousmane Lô, chargé de la Communication du Grand parti (Gp) dans la capitale du Ndiambour, « le parti veut s’inscrire dans la rupture. Le Sénégal a toujours rédigé des plans pour essayer de sortir de l’ornière, mais nous tardons à sortir la tête de l’eau. Donc, le problème se situe du côté des hommes. Dans ce pays, il faut qu’on y enraye le vol, le mensonge et la tricherie. C’est le credo que s’est fixé notre formation politique et nous sommes prêts à soulever les montagnes pour réussir ce parti ». Et de renchérir : « Il y a de cela quelques jours, Moustapha Diop, le Maire de la Commune de Louga, comme à son habitude, a cru devoir s’agiter et s’activer depuis Dakar, pour dire qu’il attendait de pied ferme le Président Malick Gakou et que ce dernier serait persona non grata ici à Louga. Que Moustapha Diop sache que Louga a fini de lui tourner le dos. Cette ville ne lui appartient pas. Nous, du Grand parti (Gp), l’invitons dès à présent à faire converger à Louga tous les musiciens du Sénégal et même ceux de la diaspora lors de la venue du Président Malick Gakou. Ainsi, son sobriquet ”khalé khaliss” ne s’en portera que mieux. Tous les militants, militantes et sympathisants du Grand parti (Gp) se préparent activement pour réserver au Président Malick Gakou un accueil des plus chaleureux ».
De son côté, Amy Tacko Diop, la responsable provisoire des femmes, qui a surtout insisté sur les qualités de son leader, a cogné le régime de Macky Sall. « Une fois au pouvoir, Malick Gakou va corriger beaucoup d’injustices », déclare-t-elle. Notons qu’avant la fin de la réunion, des cartes ont été vendues à des prix symboliques.