Niasse n’est pas mort…Il recrute des militants de Wade et et de…Dansokho

Déclarée morte dans le département de Mbour après les remous qui l’ont secouée, l’Afp se reconstitue petit à petit. En effet, les camarades de Moustapha Niasse ont pêché dans les eaux du Pds, du Ps et du Pit. Au total, ce sont 24 responsables de ces partis qui ont déposé leurs baluchons à l’Afp. Le Secrétaire général départemental qui les a reçus espère la fin de la léthargie notée ces derniers temps. Selon Aliou Samba Ciss, l’Afp est «bien vivante à Mbour et ceux qui attendent sa mort n’ont qu’à déchanter». Il dit : «Nous tenons des réunions en permanence. Nous accueillons les nouveaux venus à bras ouverts. Si cela a été possible, c’est grâce au travail de Abdoulaye Guèye, responsable dans la commune. Nous travaillons pour massifier le parti et nous sommes sur la bonne voie.» Interpellé sur les nombreux départs au sein de l’Apf, Louise Coco Diouf, responsable départementale des femmes de l’Afp, minimise : «C’est une bonne chose que des responsables aient quitté le parti dans la commune de Mbour. La politique, c’est un train ; il y a des gens qui sont descendus mais il faut admettre que c’est la bousculade pour monter. Vous pouvez le vérifier sur le terrain.» Pour prouver sa force dans le département, l’Afp de Mbour a demandé à la coordination départementale d’organiser un meeting national en septembre prochain qui devrait être présidé par Moustapha Niasse lui-même.