Neuf agents de la mairie virés à cause de Becaye Diop…Les malheurs du mange-mil du Fouladou

Le torchon brule à la mairie de Kolda entre la hiérarchie et neuf agents municipaux. L’institution accuse ces neuf agents municipaux d’absence illégale. Tout est parti de l’audience que le président Macky Sall avait accordée à Bécaye Diop ancien ministre maire de Kolda. A l’occasion de cette entrevue, Bécaye Diop était accompagné de plusieurs de ses militantes et militants. Parmi ces militants, figurent en bonne place neuf agents municipaux qui ont effectué le voyage avec la caravane. A en croire le premier adjoint au maire de la nouvelle équipe municipale « ces agents ont voyagé sans aucune autorisation d’absence de la part de l’institution ». Daouda Sidibé ajoute qu’il s’agit là d’une insubordination et d’un abandon de poste. Du côté des mis en cause toutes les dispositions nécessaires étaient prises dans le cadre de ce voyage. Parlant aux noms de tous, Prospère Noël Bakourine affirme haut et fort qu’une demande d’autorisation était bien déposée sur la table du secrétaire général de la mairie, et que c’est ce dernier qui a refusé de signer cette demande ». Pour Bakourine qui reconnait cette absence sans autorisation« il s’agit là d’un refus délibéré de la mairie, pour les empêcher de s’adjoindre à la délégation de Bécaye Diop ». Pourtant du retour sur les lieux après ce voyage, une demande d’explication a été servie à ces agents municipaux. Malgré tout, ces agents sont mis à pieds pour une durée de huit. En plus de cette première sanction, ils risquent des ponctions sur leurs salaires en fonction du nombre de jours non travaillés. Face à ces manquements, l’adjoint au maire dira que les sanctions prises sont minimales par rapport aux fautes commises. Car justifie t’il « un licenciement serait possible dans un cas d’abandon de poste »
El Hadj Maël Coly à Kolda pour xibaaru