Ndéné le courageux ! Il dit « Niet » au dialogue de son « ami » Macky Sall…

Le dialogue national du 28 devra  se faire sans les anciens Premiers ministres Souleymane Ndéné Ndiaye, Idrissa Seck. Surtout que la lettre d’invitation renseigne clairement que les discussions vont porter sur les révisions constitutionnelles validées par le référendum du 20 mai denier. Si pour le Pds, il faudra attendre le Comité directeur de cette après-midi pour se faire une idée exacte de la décision, pour les autres leaders de l’opposition significative, c’est presque sûr. Ils ont tous annoncé leur refus de participer à des palabres.