Nafy Ngom revient sur les dé »clarations de patrimoine : « Des Dg manquent à l’appel et des comptables aussi »

Face à la presse hier, lundi 14 septembre, en marge du séminaire de formation du 13ième Programme mondial d’Interpol sur la lutte contre la corruption, la criminalité financière et pour le recouvrement d’avoirs en Afrique de l’ouest, Nafy Ngom Keita, présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) s’est dite satisfaite de l’état d’avancement des dépositions de patrimoine au niveau de l’institution qu’elle dirige. A l’en croire, «les déclarations de patrimoine se sont très bien passées maintenant». A l’image du président de la République, Macky Sall et du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, «tous les ministres ont déclaré leur patrimoine». Toutefois, elle a fait remarquer que les déclarations continuent d’être déposées au sein de l’Ofnac pour les autres assujettis. Parmi ces derniers, elle a cité entre autres «les directeurs généraux et toutes les personnes ordonnateurs de crédit, comptables qui gèrent des opérations qui atteignent ou dépassent un milliard de franc Cfa par an».