Nafy Ngom Kéita va sortir la cravache contre les Diack, les politiciens dopés et les Y en a marristes pourris

L’Ofnac est enfin sorti de son mutisme après l’interpellation qui lui a été faite, relativement à l’affaire Lamine Diack. Les services de Nafi Ngom Ndour ont reçu des organisations des membres du comité de suivi de l’affaire Diack composé de l’Observatoire citoyen pour la défense des institutions, du Forum du justiciable ainsi que d’autres organisations et personnalités de la société civile. Ces organisations avaient saisi le procureur de la République et l’Ofnac sur cette affaire de financement occulte dont l’opposition sénégalaise aurait bénéficié lors de la présidentielle de 2012.
Selon un communiqué du comité de suivi, exploité par nos confrères de LigneDirecte, « La rencontre s’est tenue en présence de certains membres de l’Ofnac, notamment M. Ibrahima Faye, vice-président, M. Lansana Manko, chargé des plaintes et dénonciations et Mme Aminata Sakho, directrice du cabinet de la présidente de l’Ofnac ».
Au sortir de la rencontre, « l’Ofnac a témoigné au comité toute l’attention qu’il porte à la requête dont il a été saisi et compte réagir au moment opportun, car c’est une affaire qui l’intéresse au même titre que le comité de suivi », poursuit le texte.
On peut s’attendre à une sortie officielle de l’Onac dans les jours qui viennent, sur cette affaire qui continue de défrayer la chronique