Moustapha Niasse défend son patron Macky et attaque le nouveau Front de l’Opposition

Le Comité Stratégies et Actions (Csa) de l’alliance des forces de progrès (Afp) attaque frontalement la coalition formée par les Idy, Decroix, Pds et autres Cheikh Bamba Dièye. Pour les ouailles de Moustapha Niasse, «la formation de coalitions doit obéir à une logique qui ait trait, ne serait-ce que de loin, à l’intérêt général. Or, souvent, le seul dénominateur commun de leurs composantes est un déboussolement profond, en rapport avec l’instinct du fauve bredouille, en quête de pitance». Au fur et à mesure que le temps passe, disent-ils, «les masques continuent de tomber et révèlent certains acteurs, toujours constants dans leur volonté effrénée de manipulation, et leur incapacité à regarder la réalité en face».
Qu’à cela ne tienne, ils clament que «l’Afp, quant à elle, poursuivra son chemin, rivée à son crédo condensé dans la mémorable Déclaration du 16 juin 1999, sans se soucier des contrevérités distillées et autres cris d’orfraie. Elle rappelle la nécessité de la prise en compte de l’intérêt national, de la stabilité de notre pays et du culte du consensus, sur les questions prioritaires majeures». A cet égard, poursuivent les camarades de Moustapha Niasse «l’apaisement du front social et le traitement diligent des dossiers brûlants du monde rural sont des exigences dont la satisfaction facilitera le succès du Plan Sénégal émergent».