Moustapha Niasse commis une faute grave en élisant le bureau avant les groupes parlementaires…

Le député du peuple, Me El Hadji Diouf ne décolère toujours pas contre le président de l’Assemblée nationale. Selon le député et leader du Parti des travailleurs et du Peuple, Moustapha Niasse est l’unique responsable de la situation qui prévaut à l’Hémicycle. « L’Assemblée nationale est bloquée parce que Moustapha Niasse y a semé le bordel. Il a montré qu’il n’était pas en mesure de diriger cette institution. Il a . L’Article 14 est très clair, il stipule qu’en dehors du président de l’Assemblée nationale, tous les autres postes du bureau, à savoir ceux de vice-président, secrétaires élus, questeurs, doivent faire l’objet de compétition, car c’est au prorata du nombre des groupes parlementaires que ces postes sont constitués au début de la session, tout tombe à l’eau et on doit recommencer à zéro. Donc le vote est faussé par Niasse, la constitution des groupes précédant le vote du bureau. Niasse le savait très bien, mais il a sciemment commis une forfaiture, c’est un putsch qu’il a orchestré pour favoriser un groupe. J’exige le respect de la loi, car fekké ma ci bolée. Il ne peut plus présider l’Assemblée nationale, c’est un Président qui viole la loi. C’est malheureux pour le Sénégal », dénonce Me Diouf.