Moustapha Niasse apporte des précisions sur le successeur de Ousmane Ngom à L’assemblée nationale

Controverses autour du «poste» de Mamour Cissé à l’Assemblée…Pour le président de l’Assemblée nationale, «il n’est pas encore officiellement installé comme député»

Dans sa localité pour remercier les populations de la victoire «écrasante» du «Oui» lors du référendum du 20 mars dernier, le président de l’Assemblée nationale a saisi cette occasion pour apporter des éclairages sur l’Affaire Mamour Cissé à l’Assemblée nationale. Dans les colonnes du journal «L’Observateur», Moustapha Niasse éclaire : «Vous savez, les gens parlent sans maîtriser le sujet. Ce qui se passe à l’Assemblée nationale, c’est très simple. Mamour Cissé ne peut pas démissionner de son poste de député, car il n’est pas encore officiellement installé comme député. Pour qu’il puisse démissionner, il faut d’abord qu’il soit installé.»

Ce qu’il peut faire, suggère M. Niasse, c’est démissionner de la possibilité que lui offre la loi la loi de devenir député. «S’il le fait, celui qui suit derrière étant une femme, il faut un homme. Et, c’est Aliou Sow et il a accepté», renseigne-t-il avant de faire savoir que c’est «juste ça, ni plus ni moins».